you can do this

you have to. you should. STOP.
listen to yourself. life is not about being rich or about following other peoples’ paths. make your own. don’t be scared. I know you are. but don’t be.
the only mistake you ever made was forgetting who you are.
who are you ?
the answer changes everyday. although, deeply inside; you’re still the same child.
some told you live, follow, be your dreams. sometimes you wonder what it means.
but now you might have found the answer.
be brighter.
be prouder.
shine through these lines, shine with your mind, leave the daily grind.
and finally:
BREATHE

Conseils – Aller aux Etats-Unis

Bien qu’extraordinaires à visiter, les Etats-Unis restent une destination compliquée quand on s’y rend pour la première fois.
D’un point de vue législatif ou culturel, c’est un pays très différent des pays européens.
Voici quelques conseils à ne pas manquer pour t’organiser :
  1. Visa/ Passeport
    Comme pour tout voyage à l’étranger, tu auras besoin d’un passeport. Mais un voyage aux Etats-Unis requiert aussi une autorisation électronique de voyage, plus connue sous le nom de ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Cette autorisation coûte – actuellement – 14$ et périme au bout de 2 ans.
    Attention! Si tu es extra-communautaire ou n’as pas de passeport biométrique, un visa peut t’être exigé.
  2. Le tip
    Contrairement au système français, la plupart des employés aux Etats-Unis ne bénéficient pas d’un salaire correct. Il est normal de donner un pourboire aux serveurs, guides… Sans ce «Tip» ils n’auraient pas les moyens de subvenir à leurs besoins. Il est donc quasi-obligatoire.
    Selon le métier, son pourcentage varie. Parfois, la mention «Service included» apparait sur l’addition, vous n’avez donc qu’à payer le montant indiqué. Par contre, lorsque le ticket indique «Service not included» vous devez ajouter le pourboire vous-mêmes.
    Pas de panique – c’est facile ! Si tu es content du service, tu dois alors verser 15 à 20 % de la note en tips (ce pourcentage est à appliquer aux montants avant les taxes). Moyennement content,10% suffiront.
    Le seul cas dans lequel tu peux ne rien verser est si l’employé a commis une faute grave ou a vraiment mal travaillé.
  3. Les taxes
    Les taxes ne sont pas incluses non plus. Dans l’Hexagone, lorsque l’on achète – que sais-je ?- 1Kg de tomates, la TVA et les taxes sont comprises sur le prix affiché. Aux Etats-Unis, ce n’est pas le cas. Cela peut te porter préjudice si tu n’as qu’un billet de 10$ et veux acheter un souvenir à 9$… Avec les taxes, tu n’auras pas assez pour payer.
  4. Attention aux Etats ! 
    Même si toutes ces règles sont bien différentes de nos coutumes, selon les Etats, elles peuvent changer. Il est important de bien se renseigner avant de changer d’Etat. Dans certains d’entre eux, les taxes sont comprises ! A part ça, en général, les lois les plus variables ne te concernent pas (avortement, peine de mort…).
    Par ailleurs, sache que le permis de conduire français suffit si tu restes là-bas moins de 90 jours.
  5. Pas d’alcool avant 21 ans !
    En France, la loi stipule que la vente d’alcool aux mineurs est interdite. Malheureusement (ou pas), tu n’es pas sans savoir que cette règle est enfreinte à de nombreuses reprises.
    Aux Etats-Unis, il est très risqué d’essayer de se procurer de l’alcool avant la majorité, soit 21 ans. En tant qu’européens nous avons souvent du mal à accepter cela. Mais, il vaut mieux ne pas essayer car les conséquences peuvent être très graves, dans un pays où on ne plaisante pas avec la loi.
J’espère que ces conseils t’aideront à organiser ton périple.
Bon voyage !

//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js

 

2.400

C’est le nombre d’arbres coupés par minute dans le monde, selon une étude récente de l’UNEP (Union Nationale d’Epargne et de Prévoyance).
La déforestation, un problème majeur, perturbe les écosystèmes. Les forêts abritent la majorité de la faune à l’échelle mondiale. Sans abris, cette faune meurt.
On estime que 27 000 espèces animales et végétales disparaissent chaque année.
La forêt permet aussi de contrebalancer les émissions de gaz à effet de serre excessives. Or, la chute du nombre d’arbres empêche cet équilibre d’opérer.